Hyacinthe (Tout en nuances t. 1)

J’ai l’immense honneur d’être à nouveau jury pour le Prix des Auteurs Inconnus 2018-2019 dans les catégories Romance, Young Adult et Littérature blanche.

Je remercie les organisatrices Virginie Wicke, Julie Perrier et Amélia Varin pour leur confiance.

Sélection catégorie « Romance »

Titre : Hyacinthe (Tout en nuances T.1)
Auteure : Erika BOYER
Édition : Autoédition
Parution : 8 Avril 2018

Résumé :

Hyacinthe ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir. Il vit loin de tout, isolé, reclus ; il se cache du regard des autres et consacre son existence à son art. Il n’entretient même plus l’espoir d’être un jour aimé.

Pourtant, quand Elea entre dans sa vie, il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur. Ses regards sont des caresses, ses gestes des mots doux et l’artiste en vient à croire qu’il pourrait avoir un avenir différent de celui qu’il s’était toujours imaginé.

Peut-il être homme et non plus abomination à travers les yeux de cette femme ? Mieux, peut-il l’être à travers ses propres yeux ?

– Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot.

Construction de l’histoire… :

L’auteure a ici pris le parti de mettre en avant un héros « abimé » et « défiguré » en abordant le thème de la beauté physique. Nous ne sommes pas en présence d’une romance lisse, et d’un héros beau, riche, puissant, pour qui tout va bien dans le meilleur des mondes.

Et j’avoue que c’est une des raisons qui m’a séduite.

Hyacinthe, créateur de bijoux,  ne supporte pas ce qu’il est physiquement. Il se répugne et pour ne pas imposer son « esthétique » aux autres, il a pris la décision de vivre isolé de tout et de tous. C’est un personnage meurtri avec un incroyable talent. Il se veut rustre mais il est au final attachant et touchant.

Elea ne mène pas la vie professionnelle qu’elle aimerait. Grâce à un coup de pouce, elle va être amenée à entrer dans la vie de Hyacinthe, et va le bousculer dans son quotidien. Son regard sur lui est tout autre qui celui qu’il se porte.

Cette histoire est une belle façon d’aborder, autour de la romance, le thème de la différence, de l’apparence, et des sentiments qui peuvent détruire ou construire une personne. Une sorte de Belle et la Bête moderne, mais tellement actuelle et qui permet de réfléchir sur la question de ce qui nous permet d’exister aux yeux des autres.

L’auteure fait référence à la mythologie grecque, mais n’ayant pas une bonne connaissance de ce sujet je n’ai pas su déceler tous les indices qu’elle indique avoir glissés.

La technicité de l’écriture…

J’ai apprécié ma lecture qui a été fluide et entrainante. Je n’ai pas noté de fautes d’orthographe en particulier. L’histoire est bien construite. Le récit est fait à la 3ème personne soit axé sur Hyacinthe soit sur Elea. Cela permet au lecteur de se mettre dans la peau de chacun d’eux, même si ce n’est pas à la première personne.

La lecture est agréable, légère. Il y a une alternance bien équilibrée de descriptions et de dialogues.

 

Pour en savoir plus sur Erika BOYER voici les liens que vous pouvez consulter :

Page facebook de l’auteure : https://www.facebook.com/erikaboyerauteur/
Site de l’auteure : http://erikaboyer.com/
N’hésitez à suivre le Prix des Auteurs Inconnus sur le site : https://www.prixdesauteursinconnus.com/
Publicités

Un commentaire sur “Hyacinthe (Tout en nuances t. 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s