Et puis un jour

Je remercie très sincèrement les organisatrices du Prix des auteurs inconnus Amélia Varin et Virginie Wicke pour leur patience et leur confiance, et surtout de me faire découvrir de nouvelles plumes grâce à ce prix.

Voici donc ma 7ème chronique sur le roman  « Et puis un jour »  de Ludivine DELAUNE qui concourt à ce prix et que j’ai eu grand plaisir à lire.

categorie-romance

Titre : Et puis un jour
Auteure : Ludivine Delaune
Édition : Something Else Editions
Parution : 1er Décembre 2016
Résumé :

Sarah a trente ans et a oublié d’exister par elle-même. Plongée dans ses obligations, elle survit au lieu de vivre… Gino enchaîne les conquêtes, ne touche plus aux sentiments. Il s’est forgé une carapace d’homme à femmes. Il a choisi de vivre à moitié plutôt que de tout donner… Jamais ils n’auraient dû se croiser… Et puis un jour… Il suffit d’une rencontre. Il est son évidence, elle est sa réalité.

 

Mon avis :

Je tiens à préciser que seule la 1ère partie de ce roman concourt pour le Prix.

Il y aura donc deux chroniques, une sur la 1ère partie dans le cadre du Prix et l’autre sur la deuxième partie qui est sortie dans la version collector à l’occasion du SDL de Paris.

Vous ne trouverez donc ici que mon avis pour le Prix des auteurs inconnus, mais pour celles qui le souhaitent il y aura également une deuxième chronique pour la suite.

Nous voici en présence de deux personnages diamétralement opposés.

Sarah est une épouse et une mère d’une trentaine d’années, qui survit au jour le jour. Elle a perdu sa lumière, ses envies. Elle joue son rôle de femme et de maman en s’oubliant totalement. Elle vit en Normandie. Sarah est particulièrement touchante. Elle est sincère, honnête, loyale envers sa famille, ses amis, son mari. Elle pense aux autres avant tout. Elle vit étouffée dans son quotidien, n’est plus qu’une plante verte pour son mari. Heureusement son fils est son rayon de soleil. A l’occasion d’une formation sur Paris elle va faire une rencontre inattendue.

Gino est le cliché du beau gosse italien, vespa, charmeur, tombeur, accent chantant. Il est artiste peintre et guide touristique. Il est intouchable, sans attache, indépendant… Jusqu’à cette rencontre inattendue.

Leur rencontre est tout simplement bouleversante. Ce besoin de vivre l’instant présent, de ressentir, d’être soi… C’est juste une évidence…

Mais cet amour passionnel a-t-il une chance de durer ?

Quels seront les choix de Sarah et de Gino ?

Je vous laisse le découvrir…

Je tiens à souligner que j’ai trouvé quelques coquilles qui perturbent un peu la lecture mais ne m’ont pas empêché de la poursuivre pour autant.

Le message de l’auteure est fort : l’espoir, ne rien lâcher, croire en l’amour, en la beauté des choses et des personnes. Des rencontres peuvent changer une vie…

Elle a cette capacité à transmettre, grâce à sa plume, une multitude d’émotions intenses, puissantes, déroutantes. Un roman se vit. Moi j’ai ressenti chaque instant, chaque doute, chaque souffle…

J’ai été bouleversée, chamboulée, triste mais pleine d’espoir.

Ce roman a été une putain de claque !!!!

C’est tellement triste et en même temps si puissant, si fort, si déroutant…

Je traverse une période assez compliquée en ce moment, et ce livre est tombé à pic. Il m’a donné envie d’avancer et de continuer à me battre… je veux cueillir le jour…
Et puis un jour j’ai de nouveau espoir !!! Ce roman est un vrai coup d’âme…

Ces phrases sont à présent un mantra pour moi :

mantra-et-puis-un-jour

Si vous souhaitez vous le procurer, cliquez ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s