Never cry 1-Back to Seattle

En tant que membre du jury de la catégorie Romance du Prix des auteurs inconnus 2017, j’ai eu à sélectionner 10 romans sur 36 sur la base de leurs résumés, de leurs couvertures, et 10 premières pages.

Je remercie très sincèrement les organisatrices de ce prix Amélia Varin et Virginie Wicke pour leur patience et leur confiance, et surtout de me faire découvrir de nouvelles plumes grâce à ce prix.

Voici donc ma 5ème chronique sur le roman « Never cry 1-Back to Seattle » de Angie L.DERYCKERE qui concourt à ce prix et que j’ai eu le plaisir de lire.

categorie-romance

Titre : Never cry 1-Back to Seattle
Auteure : Angie L.DERYCKERE
Édition : Sharon Kena
Parution : 13 Décembre 2016

 

Résumé :

Chaque jour, Anna se lève en ayant conscience que le monde extérieur n’est plus le même. Elle est persuadée qu’elle ne retrouvera plus le goût de vivre, qu’elle se contentera jusqu’à son trépas d’être là pour veiller sur ses enfants.

Plus d’un an après la mort de Jack, la douleur est toujours présente. Chaque jour, elle vit mécaniquement sans y penser, mais quand elle prend un instant pour ressasser les souvenirs de son défunt époux, la colère de l’absence l’envahit telle une larve sournoise… dévastatrice.

Cependant, elle ne pleure pas. Elle lui a promis.

Et cette promesse, Caleb est prêt à l’aider à la briser, afin de la libérer de ce passé qui la hante à chaque seconde. Mais sera-t-elle prête à le laisser faire ? Voudra-t-elle affronter le temps ? Sera-t-elle prête à se reconstruire et débuter une nouvelle vie sans son âme sœur ? Caleb, de toute façon, ne lui laissera pas le choix.

 

Mon avis :

Back to Seattle est le 1er tome de la trilogie Never cry.

Ce titre fait référence à la promesse qu’Anna a fait à son mari Jack avant qu’il ne meure : ne jamais pleurer. Voilà un an et demi qu’elle s’efforce de la tenir. Son absence est dévastatrice mais elle n’a pas le choix Lola et Braden, ses enfants, ont besoin d’elle… Elle n’est plus que l’ombre d’elle même… Elle doit se ressaisir. Il le faut. Les factures restent impayées et cela ne peut plus durer ainsi.

Elle va devoir se battre. Pour elle, pour ses enfants… Trouver un emploi, sortir de sa grotte, revoir du monde…

Pourquoi pense-t-elle à Caleb ? Qui est-il ? Pourquoi ne veut-elle plus le revoir ? Que s’est il passé ?

Ce roman raconte l’histoire du travail de deuil et de reconstruction. Mais aussi le poids de la culpabilité. Cette 1ère partie met en place les personnages, leur passé, leur présent.

C’est un récit à la 3ème personne. Pour autant, cela n’empêche pas l’auteure de nous faire ressentir parfaitement les sentiments de chacun, grâce à de bonnes descriptions et un décor bien planté. La lecture se fait facilement. On rentre très vite dans l’histoire. La plume est agréable et fluide.

Sans trop vous en dire, je regrette que LA rencontre arrive un peu tardivement dans l’histoire. Surviennent à la fin du 1er tome un événement et un retournement de situation (que j’ai malheureusement deviné).

Malgré cela, j’ai apprécié ma lecture et me suis prise au jeu. J’ai vraiment vécu dans la peau d’Anna… et j’ai eu envie de connaître la suite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s