La formule du nez

En tant que membre du jury de la catégorie Romance du Prix des auteurs inconnus 2017, j’ai eu à sélectionner 10 romans sur 36 sur la base de leurs résumés, de leurs couvertures, et 10 premières pages.

Je remercie très sincèrement les organisatrices de ce prix Amélia Varin et Virginie Wicke pour leur patience et leur confiance, et surtout de me faire découvrir de nouvelles plumes grâce à ce prix.

Voici donc ma 2ème chronique sur le roman « La formule du nez » de Carole BOUCLY qui concourt à ce prix et que j’ai eu le plaisir de lire.

categorie-romance

Titre : La formule du nez
Auteure : Carole BOUCLY
Édition : Editions Calepin
Parution : 23 Novembre 2016

 

Résumé :

Quand Zoé se voit offrir un emploi, elle est loin d’imaginer ce qui l’attend. Plongée au cœur de l’étrange quotidien de Jules et du Nez, Zoé cherche à comprendre le mystère qui entoure les deux amis. De quel mal souffre Jules, enfermé dans sa prison de verre ? Dans l’atelier du Nez, des sifflements résonnent… De surprises en fascinantes découvertes, Zoé aura fort à faire pour démêler les secrets d’une famille marquée par le drame. Mais parviendra-t-elle à trouver sa place auprès de ces deux inconnus sans perturber les liens qui les unissent ?

 

Mon avis :

J’ai flashé sur la couverture que j’ai trouvée très inspirante. Cette partie de visage, ces cheveux roux au vent et ce titre intrigant. J’ai vraiment été séduite par cette histoire très originale. Elle est très bien construite et bien menée. Elle est riche en personnages. Les liens entre certains apparaissent au fur et à mesure.  L’histoire est prenante. Il y a des secrets, des révélations, un vrai fil conducteur.

Le mal dont souffre Jules et sa prison de verre m’ont fait penser à “Everything everything” de Nicola Yoon. Mais la ressemblance s’arrête là.

Jules a vécu un réel traumatisme qui l’a plongé dans ce mal inconnu dont personne ne sait l’en guérir. Son meilleur ami le Nez lui a fait une promesse et lui consacre tout son temps. Il rencontre fortuitement Zoé et lui propose de venir les aider Jules et lui. Il veut se consacrer à sa guérison et les tâches ménagères lui prennent trop de temps. Elle devra être discrète, ne rien révéler à personne et surtout y trouver sa place.

On s’attache aux personnages et particulièrement à ce trio dont les relations se construisent au fil des pages et dont le passé à forger leur personnalité respective.

Les personnages secondaires ont eux aussi un rôle important Manon, Marcel, Finger, Bertille, Louis… Ils ne sont pas simplement figurants mais acteurs de cette histoire.

J’ai remarqué quelques petites coquilles. Mais cela n’en rien enlevé au plaisir de ma lecture. Les descriptions sont détaillées et nous permettent de nous imprégner de l’environnement. Le récit est raconté à la 3ème personne. On a le point de vue des différents personnages tour à tour, ce qui nous permet de mieux comprendre leurs histoires, leur passé, leurs liens…

D’ailleurs certains souvenirs, au lieu d’être simplement décrits et racontés par les personnages, sont vécus au présent. Cela donne une toute autre dimension à l’histoire. On vit ces moments et on ressent chaque sentiment.

Mes deux seuls regrets sont :

– que la romance ne soit pas réellement la toile de fond de cette histoire alors que le roman concourt pour la catégorie romance de ce prix,

– et que la fin soit trop rapide à la vue de toutes les implications avec chaque personnage. J’aurais aimé qu’elle soit plus développée.

Sinon c’est une très belle histoire. Un roman digne d’un bon Pagnol…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s